Il était une fois

Une Fois (et peut être une autre), Roman de Kostis Maloutas

Traduit du grec par Nicolas Pallier

Éditions Do, 2019


Et si quelque part, quelqu'un avait écrit le même livre que moi ?


Angoisse totale du créateur, du romancier, de l'essayiste : cette idée pourtant mienne aurait-elle pu germer dans un autre cerveau, pour produire les même mots, faire surgir les mêmes idées, à l'identique ?

Cauchemar donc. Dépossession de sa singularité.

C'est ce que vivent deux auteurs, l'un allemand et l'autre uruguayen, d'un livre qui n'est pas un chef d’œuvre, qui n'a pas fait de bruit une fois publié et qui soudain connaît la gloire.

Parce qu'ils ont écrit le même livre, sur deux continents différents, au même moment.

C'est cette extraordinaire impossibilité que chaque mot, chaque phrase soit les mêmes qui fait le succès et la singularité de leur œuvre.

Comme des poupées russes qui s’emboîtent, à la suite des écrivains, des essayistes écrivent des théories jumelles sur ces écrivains siamois.

Les auteurs aussi insipides que leurs écrits, créateurs d'une œuvre unique et double, exploitent comme leurs éditeurs cet accident de la nature.

Le monde de l'édition est parcouru de frissons.

Le doute taraude l'un des éditeurs qui ne se résout pas à accepter la possibilité de cette fusion des cerveaux et traque en vain un complot initial.


Kostis Maloutas est né à Athènes en 1984. Une fois (et peut être une autre) est son premier roman.


139 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2023 par ÀL'heure. Créé avec Wix.com

Inscrivez-vous à notre newsletter